La fascination et la passion ne connaissent pas les limites du temps.L'histoire de notre entreprise d’un seul coup d’œil.

RAT_Website_Unternehmen_Historie_slide_01
RAT_Website_Unternehmen_Historie_slide_02
RAT_Website_Unternehmen_Historie_slide_03
RAT_Website_Unternehmen_Historie_slide_04

1963
Walter Fischer fonde rational à Melle, à proximité d'Osnabrück. Réputé pour son hélicoptère d'entreprise, il poursuit l'expansion rapide de l'entreprise et inaugure à peine quatre ans plus tard un deuxième site de production implanté à Waldmünchen, en Bavière.

1970-1990
Pendant cette période de 20 ans, rational connaît une croissance constante sur le marché national et à l'international. Les cuisines intégrées sont de plus en plus appréciées et la part des exportations augmente également.

1993
Walter Fischer prend sa retraite et quitte l'entreprise. rational vient alors s'intégrer au groupe italien Snaidero, qui est à l'époque l'un des plus grands réseaux de meubles de cuisine en Europe.

1996
rational est l'un des premiers fabricants de meubles de cuisine à recevoir le label « M d'or » de l'Association allemande pour la Qualité du Meuble (DGM).

2000
rational reprend « regina », la marque de cuisine la plus connue en Autriche. Depuis cette date, les cuisines rational sont distribuées en Autriche sous la marque regina.

2006
rational accomplit une refonte de la marque et se dote d'un nouveau logo et d'une nouvelle identité visuelle.

2009
La cuisine tio sans poignée est lancée sur le marché.

2013
rational existe avec succès depuis 50 ans et célèbre cet anniversaire sous la devise « Tradition et avenir ». Parallèlement, un vaste processus de restructuration est engagé pour faire face aux défis des marchés du futur.

2016
Le nouveau concept de cuisine floo résulte de la coopération avec Karim Rashid, designer de niveau international.

2018
rational est admis au Conseil allemand du design et développe un « Corporate Art » avec un artiste du numérique. Par ailleurs, le prix « German Brand Award » est décerné à rational.

« Rien ne nous appartient ; seul le temps est à nous. » Seneca